Présence extraterrestre ou expérimentations scientifiques, les formes géométriques de la nouvelle série de Reuben Wu nous projettent dans un univers paranormal. L’artiste britannique aux multiples talents (Reuben Wu est aussi cinéaste et musicien) avait déjà surpris le public avec sa série Lux Noctis qui représentait des paysages à l’allure futuriste et apocalyptique surplombés d’étranges cercles lumineux. Avec Aeroglyphs, il explore à nouveau l’usage du drone pour créer des images à l’atmosphère fascinante et troublante.

Ici le cercle de la Lune laisse place à des formes géométriques parfaites. Plus qu’un simple jeu formel, ces images s’inscrivent dans une histoire visuelle forte. Elles évoquent aussi bien les marines peintes de Courbet ou celles photographiées de Le Gray que le Land Art des années 70, les “environnements perceptuels” de James Turrel ou les films de science-fiction.

Reuben Wu

Aeroglyphs © 2019 Reuben Wu

Saisir l’insaisissable

Expérimenté dès la fin du 19e siècle, le light painting traverse toute l’histoire de la photographie, en passant par Etienne-Jules Marey,  Man Ray et Picasso. A mi-chemin entre le dessin et la performance, cette technique donne corps à l’éphémère et produit des images à la fois graphiques et irréelles.

À l’aide d’un drone équipé d’un projecteur Fiilex AL250, Reuben Wu réactive ce genre photographique, faisant de cette nouvelle technologie l’outil et le sujet de ses images. “Par l’usage de la lumière, je cherchais un moyen plus moderne d'interaction et de création dans la nature” confie l’artiste.

Hériter du Land Art, comme il le revendique, Reuben Wu dit pratiquer un art non-invasif dans lequel la nature reste intacte. Ces images qui paraissent simples nécessitent une préparation minutieuse et des conditions optimales : une lumière crépusculaire, un long temps de pose, une coordination parfaite entre la chorégraphie du drone et la prise de vue, une mer calme, une météo favorable à l’apparition des étoiles…Autant de paramètres qui soulignent le défi technique que constituent ces images.

Reuben Wu

Aeroglyphs © 2019 Reuben Wu

Une inquiétante étrangeté

Reuben Wu conçoit la photographie comme un outil d’exploration capable de représenter l’immensité et la beauté des paysages. Dans ses photographies, il transforme des paysages réels en décors fantastiques et nous donne ainsi l’impression d’observer une planète lointaine. Familier du concept esthétique de sublime qui associe la contemplation de la nature à un sentiment de crainte et de respect, ses images oscillent entre une sensation de familiarité et cette inquiétante étrangeté propre aux oeuvres surréalistes.

Ces apparitions lumineuses sont mystérieuses. Une présence surnaturelle tenterait-elle de communiquer ? Le titre “Aeropglyps” semble suggérer une nouvelle forme de langage, un abécédaire venu d’ailleurs : hiéroglyphes extraterrestres ou premier contact avec un monde parallèle ? En mêlant les codes de la science-fiction et ceux de la peinture romantique, Reuben Wu élabore, au fil de ses séries, une signature photographique personnelle et originale. Il renouvelle notre expérience du regard et notre perception de la nature.

Reuben Wu

Aeroglyphs © 2019 Reuben Wu
Reuben Wu

Aeroglyphs © 2019 Reuben Wu
Reuben Wu

Aeroglyphs © 2019 Reuben Wu
Reuben Wu

Aeroglyphs © 2019 Reuben Wu
Reuben Wu

Aeroglyphs © 2019 Reuben Wu

 

Article suivant