Des portraits de soignants du photographe Cedric Matet sont exposés dans la ville de Montpellier jusqu’au 21 mars. L’exposition Derrière les masques met en lumière les équipes des services Covid-19 du CHU de Montpellier. 

Gérald Chanques, Coordonnateur adjoint du DAR B © Cédric Matet

Des regards. Des visages. Sans masque. Le photographe Cédric Matet a réalisé cette série de portraits des soignants du CHU de Montpellier pour rendre hommage à ces femmes et ces hommes qui ont bataillé pendant des mois face à la pandémie et qui continuent encore aujourd’hui de se battre pour sauver des vies.  

Une dignité puissante

Pas de grands sourires, ni de fantaisie. Les soignants apparaissent dans leur blouse blanche, et fixent l’objectif sereinement. Tout se lit dans les yeux. Le regard ne ment pas. Certains sont apaisés, d’autres semblent fatigués par ces mois intenses à combattre la maladie. Mais tous dégagent une dignité puissante.

Anne, Infirmière anesthésiste © Cédric Matet
Clément, Interne anesthésie réanimation © Cédric Matet

Cédric Matet a installé son studio de fortune au cœur du CHU. 200 visages sont passés devant son objectif. Il raconte : « Je les ai mis en scène simplement pour révéler ce qu’ils sont. Ce que mes yeux ont vu : une armée, un collectif, une corporation. une beauté qui parle de l’engagement et du professionnalisme de ces femmes et de ces hommes. » 

Des visages derrière les chiffres

A côté de chaque photo, les soignants témoignent de leur amour du métier, de leurs inquiétudes, de leurs doutes… « Nous avons peur, et c'est assez inédit pour nous, vous savez, en réanimation, on voit de tout, souvent le pire, il faut être solide pour bosser ici. Peur parce que nous ne connaissons pas l'ennemi, peur parce que nous n'avons aucun recul sur cette épidémie et qu'il faut malgré tout que nous réagissions vite, sans trop hésiter », confie pendant les premiers mois de la pandémie une infirmière du bloc de réanimation.

Emilie Astier, Cadre de santé © Cédric Matet
Clara, Adjointe administrative © Cédric Matet

On lit dans certains regards que ces soignants ne sortent pas indemnes de cette crise. Certains n'acceptent pas le titre de héros. « Cette épidémie illustre parfaitement notre travail, notre engagement mais aussi les dysfonctionnements de l'hôpital », estime une soignante. 

Cette série de portraits est en tout cas un hommage à ceux qui n’ont pas compté leurs heures, qui se sont sacrifiés partout dans le monde pour sauver des vies. Leurs visages flottent dans le centre-ville de Montpellier, sont exposés dans les rues. Comme pour rappeler que derrière les murs des hôpitaux, se trouvent des êtres humains qui luttent chaque jour pour la santé de tous. Derrière les chiffres, les statistiques, un regard est là et continue de veiller. 

Vivian, Aide-soignant © Cédric Matet

Par Michaël Naulin 

Michaël Naulin est journaliste. Passé par les rédactions de presse régionale et nationale, il est avant tout passionné de photographie et plus particulièrement de photoreportage.

 

Derrière les masques
Jusqu'au 21 mars 2021
CHU de Montpellier
Plus d'informations ici.
En savoir plus sur Cédric Matet sur son site et son Instagram.

Article précédent Article suivant