Le dernier livre photo édité par Louis Vuitton, Villes du monde, propose un tour du monde de 30 grandes métropoles en 225 photographies.

© Tendance Floue I Editions Louis Vuitton

Un tour du monde des grandes métropoles à travers les yeux de quatorze photographes, voilà la promesse que nous offre les Editions Louis Vuitton avec leur nouvel ouvrage intitulé Villes du monde. Paris, Shanghai, New York, Tokyo, Rome, Amsterdam, ou encore Istanbul… Trente villes auront été sillonnés pendant huit ans par le collectif Tendance floue, créé en 1991, et dont l’intention est « d’explorer le monde à contre-courant d’une image globalisée, regarder dans l’ombre des sujets exposés, saisir des instants à part ».

© Tendance Floue I Editions Louis Vuitton
© Tendance Floue I Editions Louis Vuitton

Initiée par la marque pour leur collection de guides de voyage luxueux City Guide, ce beau-livre rassemble 225 images tirées d’une archive de plus de 4000 photographies. « Les villes comme les rêves sont faites de désirs et de peurs, même si le fil de leur discours est secret, leurs règles absurdes, leurs perspectives trompeuses ; et toute chose en cache une autre », écrivait Italo Calvino, une citation utilisée en épigraphe du livre, et c’est bien de cela qu’il s’agit ici. Les photographes poursuivent les perspectives trompeuses, ce qui dans les villes les surprend, les étonne et convoque leur imaginaire.

© Tendance Floue I Editions Louis Vuitton
© Tendance Floue I Editions Louis Vuitton

Instants volés, moments insolites ou situations proches parfois du burlesque prises dans les rues de Mexico, ou dans le métro de Tokyo, font face à des perspectives de villes plus vastes, moins intimes. Comme la photographie des tours de Shangaï en noir et blanc qui laisse songeur, ou les fameuses couleurs des nuits new-yorkaises. Ces pérégrinations donnent à voir les villes du XXIe siècle dans toute leur beauté et leur absurdité. Le livre aide à s’y plonger. On y retrouve différents papiers, différentes textures, qui viennent servir au mieux le rendu des images qui nous sont présentées à travers différentes thématiques intitulées Travelogue, Work, Black, Limits, Colour, Power, White, Style, Out.

© Tendance Floue I Editions Louis Vuitton

Dans son ouverture, l’écrivain et commissaire d’exposition David Chandler souligne à quel point la ville permet à chacun de se réinventer, d’être un nouveau personnage, de prendre une nouvelle identité, de tester même ses limites physiques à travers d’extravagantes tenues ou expressions. Territoire en perpétuel mouvement, la ville est libre et rend libre, et c’est ce sentiment d’infini, de tous les possibles qu’on ressent en parcourant cet ouvrage ou devrait-on dire en voyageant. Les photographes nous invitent à voir sans émettre de jugement, ne donnant aucune réponse que celle d’une soif de la découverte, ils montrent ce qui différencie mais surtout, ce qui rassemble.

 

Par Sabyl Ghoussoub

Né à Paris en 1988 dans une famille libanaise, Sabyl Ghoussoub est un écrivain, chroniqueur et commissaire d'exposition. Son deuxième roman Beyrouth entre parenthèses est sorti aux éditions de l'Antilope en août 2020.

 

Villes du Monde, édité par Louis Vuitton / Tendance Floue, 75€.

© Tendance Floue I Editions Louis Vuitton

Lire aussi: Paris s’éveille

 

Article précédent Article suivant