Le dernier ouvrage de la photographe Rinko Kawauchi, Des Oiseaux, immortalise des hirondelles japonaises dans une lumière opalescente.

Extrait de Rinko Kawauchi, Des oiseaux (Atelier EXB, 2021) © Rinko Kawauchi

En avril 2020, au début de la pandémie, Rinko Kawauchi a sorti une paire de jumelles pour observer les oiseaux. Chez elle, à Chiba, au Japon, il y a quantité de nids d'hirondelles : elle a ainsi regardé les mères voler en piqué pour attraper de la nourriture, avant de revenir à leur nid nourrir leurs oisillons un par un.

Tous les jours, elle a photographié ces hirondelles au téléobjectif, et en a fait un nouveau livre, Des oiseaux, composé d'images éthérées. Pour Rinko Kawauchi, ces oiseaux ont une symbolique particulière, elle les considère comme une métaphore. « C'est la liberté, c'est l'espoir, c'est la vie », dit-elle.

Extrait de Rinko Kawauchi, Des oiseaux (Atelier EXB, 2021) © Rinko Kawauchi
Extrait de Rinko Kawauchi, Des oiseaux (Atelier EXB, 2021) © Rinko Kawauchi

Ce qui caractérise le travail de Rinko Kawauchi, c'est sa lumière opaline avec ses verts, bleus et roses irisés. Sur l’une des images, une hirondelle est perchée sur un chevron près de son nid. Il est presque impossible de dire de quelle couleur est le rebord, car regarder la photo c’est comme observer à travers un prisme : la lumière se divise en un arc-en-ciel, doux et flou.

D'autres sont plus nettes : oiseaux en plein vol, ou posés sur des fils téléphoniques ou sur des poteaux, un ciel bleu vif en toile de fond. Mais les images les plus captivantes sont celles d'une hirondelle au bord de son nid, nourrissant ses petits un par un. Les becs encore mous des oisillons sont grand ouverts, réclamant la nourriture. Chaque année, raconte Rinko Kawauchi, elle a observé des nids d'hirondelles, a voulu les photographier, mais ce n'était jamais le bon moment ni le bon endroit. Finalement, comme elle n’avait rien à faire et nulle part où aller, le bon moment est arrivé.

Extrait de Rinko Kawauchi, Des oiseaux (Atelier EXB, 2021) © Rinko Kawauchi

À côté des nombreuses images d'hirondelles, il y a de magnifiques ciels, aux dégradés de couleurs qui passent du blanc pâle au bleu pâle. Pendant la pandémie, confinée chez elle à Chiba, au Japon, le regard de Rinko Kawauchi a bien souvent été happé par le ciel. « Il m'arrivait de fixer le ciel, de penser à mes amis et à mes parents qui vivent loin, et j'essayais de me connecter avec eux en songeant qu'ils sont toujours en vie. Sous le même ciel. »

La photographe ajoute que, même si les hirondelles ne figurent pas sur toutes les photos, les paysages aériens ont été pris à proximité de leurs nids. Sans oublier d'autres scènes : une branche bourgeonnante ou un enchevêtrement d'arbres, toutes photos capturant l’environnement des hirondelles. Le livre de Rinko Kawauchi est une ode à un oiseau de tous les jours, débusquant la beauté qui orne notre quotidien mais passe malheureusement bien trop souvent inaperçue.

 

Par Christina Cacouris

Christina Cacouris est auteure et conservatrice. Elle vit entre Paris et New York.

 

Des oiseaux est publié par l'Atelier EXB, et disponible au prix de 35 €.

 

Extrait de Rinko Kawauchi, Des oiseaux (Atelier EXB, 2021) © Rinko Kawauchi

 

Lire aussi : Infiniment oiseau

 

Article précédent Article suivant