La jeune photographe française Sara Imloul est la lauréate du Prix Levallois 2019. Depuis 2008, ce prix récompense chaque année un photographe de moins de 35 ans, français ou étranger, ayant une écriture photographique originale. Sans thème, ni format imposé, le prix cherche à faire émerger la diversité de la création photographique. Cette année, il a fait le choix de l’onirisme. Une façon de souligner la capacité des artistes à créer des univers parallèles.


Le nid, De la série Passages © Sara Imloul

Un oeuf en équilibre sur une tresse noire à côté d’une paire de ciseaux. Une large chevelure ondulée associée à un poisson posé sur une table. Telles sont les mises en scènes de la jeune lauréate : énigmatiques et incongrues. À l’aide de sa chambre photographique, Sara Imloul tente de mettre en image, selon ses mots, « un songe enfoui où se mêlent racines et souvenirs rêvés ». Rêve ou réminiscence, ses images mentales convoquent un imaginaire collectif d’où émergent des motifs propres à la photographie du 19e siècle, des objets chinés ou encore cette inquiétante étrangeté propre aux tableaux surréalistes. L’artiste accorde un soin particulier aux tirages, pièces uniques, ouvragées à la main. Uniques, comme les apparitions qui peuplent son esprit. 


La jambe de bois, De la série Passages © Sara Imloul

 


Les grenades, De la série Passages © Sara Imloul

 


L'autel, De la série Passages © Sara Imloul

 


La vague, De la série Passages © Sara Imloul

 

Par Coline Olsina

 

Lauréats du Prix Levallois 2019

Du 4 octobre au 23 novembre, 2019

Galerie de l’Escale, 25 Rue de la Gare, Levallois-Perret

Article précédent Article suivant
À lire