Le changement naturel des couleurs pendant la saison automnale est inspirant pour de nombreux photographes. Du jaune, du rouge, de l'orangé au vert désaturé, les possibilités photographiques sont multiples et l'occasion est idéale pour apprendre à jouer avec les couleurs. Aujourd'hui nous nous concentrons sur les éléments majeurs de cette période qui font tout le charme de l'automne, à savoir les arbres et les feuilles. 

1 - Privilégiez les contrastes naturels

Pour mieux faire ressortir les couleurs des feuilles et des arbres, favorisez des contrastes naturels. Un paysage avec des arbres de couleurs différentes aura plus d'impact qu'une forêt uniforme. Lorsque le temps le permet, n'hésitez pas non plus à profiter du ciel bleu qui assure un bon contraste naturel et s'associe particulièrement bien avec l'orange et le rouge. Par beau temps, vous pouvez par exemple réaliser une photo en contre-plongée du haut des arbres rouges, jaunes ou orange et utiliser le ciel bleu dégagé en fond. Cela vous assurera ainsi une image naturellement contrastée. Les ciels gris nuageux ou orageux sont également appréciés. Ils offrent une lumière plus douce et plus diffuse et assurent une meilleure homogénéité sur l'ensemble de l'image. 

© Martin Sanchez on Unsplash

2 - Réaliser des gros plans

Si l’automne nous offre une large palette de couleurs, vous pouvez aussi décider de vous focaliser sur un ou deux éléments seulement en privilégiant des plans plus serrés. Vous pouvez vous concentrer sur les feuilles par exemple en les positionnant sur un fond clair ou foncé afin de bien mettre le sujet en avant. Si votre objectif profite d’une faible distance minimale de mise au point, n’hésitez donc pas à vous approcher encore plus près pour réaliser de la macrophotographie. Les objectifs macro sont d’ailleurs spécialement conçus pour cela et ont un rapport de grossissement minimum de 1:1. Leurs focales est généralement longue du type 60 mm, 90 mm, voire 150 et jusqu’à 180 mm, mais d’autres objectifs standards du type 50 mm peuvent parfois amplement suffire pour une première approche de la macrophotographie.

Lire Plus : L’art de photographier l'infiniment petit

Profitez aussi d’autres éléments naturels tels que les animaux, insectes, gouttes d’eau ou autres pour réaliser des photographies originales et jouez avec la profondeur de champ pour bien mettre en avant votre sujet principal. Ouvrez ainsi l’objectif au maximum (f/1.4, 1.8, 2.8) pour obtenir un beau flou d’arrière-plan et réalisez la mise au point manuellement sur votre sujet pour plus de précision. 

© Gabe Rebra on Unsplash
© Andrew Small on Unsplash

3 - Jouer avec les reflets

En automne la pluie est plus fréquente. Si elle limite nos sorties photographiques, elle peut s’avérer très intéressante a posteriori. Ainsi, n'hésitez pas à jouer avec les reflets que l’on observe très nettement dans les flaques, dans des petits cours d’eau ou dans des lacs paisibles. Vous offrez ainsi encore plus de couleur automnale au spectateur et pouvez jouer sur la symétrie qui dynamise facilement une image. La pluie et l’humidité offrent d’autres intérêts visuelles comme les gouttes d’eau qui s’accrochent aux feuilles et aux toiles d’araignées. Une autre façon de mettre en valeur l’automne et ses feuilles. 

© Aaron Burden on Unsplash

4 - Profiter des heures dorées

Pour mettre encore un peu plus en avant les couleurs orangées de l’automne, préférez les heures matinales, peu avant le lever du soleil, ou juste avant son coucher. Ces heures dorées offrent non seulement de très belles lumières, mais accentuent aussi les couleurs des feuilles grâce à une dominante naturelle orangée ou rouge du soleil. Un moyen simple et naturel de faire ressortir les couleurs de cette saison.

Une bonne façon de profiter de ces lumières est aussi de photographier en contre-jour ou en rétro-éclairage en éclairant le sujet par l’arrière. Cela dessine mieux les silhouettes des feuilles et des arbres et fait ressortir encore un peu plus les couleurs grâce à ce contraste naturel.   

Couverture: © Johannes Plenio on Unsplash

5 - Traiter vos images pour faire ressortir les couleurs

La post-production est une étape importante qui peut vous aider à optimiser vos images et à mieux faire ressortir vos couleurs. Si vous avez un logiciel de retouche, vous pouvez donc décider de saturer légèrement vos images en utilisant les outils saturation ou vibrance par exemple. Vous pouvez également faire varier la balance des blancs pour apporter des tons plus chauds ou plus froids à l'image selon votre préférence ou encore modifier la teinte même des éléments via une correction sélective des couleurs par exemple. Ajouter un peu de contraste permet aussi de mieux faire ressortir les couleurs. Veuillez toutefois 
à ne pas abuser des réglages pour garder un aspect naturel. 

Vous pouvez par exemple désaturer légèrement le fond et à l’inverse ajouter un peu de saturation dans les tons oranges et jaunes afin de bien faire ressortir la couleur des feuilles qui se détachent déjà bien de l’arrière-plan grâce au flou généré par une grande ouverture, comme le montre l’image suivante. 

© Jonah Pettrich on Unsplash

Conclusion

L’automne est une saison idéale pour s’entraîner à photographier. La variété de formes et de couleurs permet d’être facilement créatif et d’avoir des images dynamiques. Jouer avec tous les contrastes naturels qu’offre cette saison est finalement la règle majeure à retenir pour exploiter les belles couleurs de l’automne et ne pas les dénaturer.  

Par Céline Nébor


 

Article précédent