Blind Magazine : photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

100 églises à Venise

Tour des églises vénitiennes par le photographe Alejandro Merizalde.
Alejandro Merizalde
« Churches » © Alejandro Merizalde
Alejandro Merizalde
« Churches » © Alejandro Merizalde

Tandis qu’il terminait sa série en noir et blanc « Water and Stone : Photographs of Venice 2008–2020 », l’idée de ne plus se rendre à Venise était pour le photographe équatorien Alejandro Merizalde une pensée inconcevable. Il devait trouver un moyen de revenir. Dans ses archives, quelques églises vénitiennes n’avaient pas trouvé leur place dans son projet initial. Il s’est mis alors en tête deux choses : revenir à Venise afin de photographier le plus d’églises possible et garder à l’esprit tout au long de l’élaboration de cette nouvelle série, l’idée de répétition.

« Les défis étaient nombreux – des rues étroites sans recul pour capturer la façade (…), des angles entourés d’eau ou des églises flottant sur la Lagune sans nulle part où installer un trépied. » De l’architecture gothique de la plus grande église de la ville, l’église Santa Maria Gloriosa dei Frari, au chef d’œuvre, l’église San Giorgio Maggiore, de l’architecte de la Renaissance Italienne Palladio jusqu’à la sobriété et l’authenticité de l’église de San Giobbe, le photographe présente dans son ouvrage 100 Churches of Venice and the Lagoon les façades de plus de cent églises vénitiennes, dans un choix subjectif.

Alejandro Merizalde
« Churches » © Alejandro Merizalde
Alejandro Merizalde
« Churches » © Alejandro Merizalde

« Faire face à la répétition était plus un état mental. Au départ, j’ai pensé que certaines de ces églises étaient trop similaires, même de nom, et que je devais éliminer ce qui se ressemblait trop et favoriser la variété. Mais avec le temps, je me suis rendu compte que c’était justement cette monotonie subtile qui donnait à mon projet du poids et de la nourriture artistique. Les églises de ce livre sont celles qui résonnent le plus en moi – y compris certaines qui ne sont plus en service ou désacralisées – et celles de la plus haute importance dans l’histoire vénitienne. Beaucoup d’autres ont dû être laissés dans mes archives. » Prises dans un format carré et pour la plupart à l’aube, les images d’Alejandro Merizalde montrent une Venise silencieuse, vidée de ses habitants et comme suspendue au retentissement de ses clochers.  

100 Churches of Venice and the Lagoon par Alejandro Merizalde édité par Damiani, 112 pages, 68€.

Alejandro Merizalde
« Churches » © Alejandro Merizalde

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter Blind.