Face aux situations préoccupantes que nous vivons, Blind souhaite continuer à informer et rester une fenêtre ouverte sur le monde. 

2020 fut une année terrible à tous les niveaux. Santé, cohésion sociale, perte d’emploi, mise à mal de la culture. La culture. S’il existe bien quelque chose qui nous unit dans l’adversité, s’il est bien une seule chose qui permet de nous rassembler, c’est bien ce partage d’expériences, de valeurs, de plaisirs, de notions, d’expressions artistiques qui nous permet encore de nous sentir exister. La culture actuelle est le fruit de plusieurs décennies d’acceptation de l’autre, elle a de plus beau qu’elle approuve toutes les différences et les valorise. Nous vivons un moment qui faciliterait la lâcheté de discriminer, d’oublier les idéaux qui nous font avancer. Une mise à l’épreuve. Ce qui s’est passé hier au Capitole des Etats-Unis est un exemple parmi d’autres.

La photographie, telle qu’elle existe aujourd’hui, est un langage universel. Combien de personnes l’utilisent pour s’exprimer? Des millions. Chez Blind, nous aimons ces millions de photographes et nous combattons l'oscurité et l’obscurantisme. Nous opposons à l’épreuve le pouvoir des images. Dans nos pages, durant les derniers mois, vous avez peut-être pu remarquer la principale valeur que nous défendons: la diversité.

Quand notre journaliste Sara Rosen écrit sur la culture homosexuelle, la fête, les populations en marge, c’est pour nous rappeler au bon souvenir d’une société joyeuse, tolérante et multiculturelle. Quand nos autres rédacteurs Bill Shapiro, Laurence Cornet, Christina Cacouris, Sarah Moroz, Sophie Bernard, Joy Habib, Jean-Denis Walter, Michaël Naulin, Charlotte Jean, Céline Nébor ou Gemma Padley vous parlent de tous ces sujets si divers, de l’histoire de la photographie au documentaire, de la photo de sport au fine art, des conseils techniques aux combats féministes, c’est pour nous permettre de lever fièrement la tête et de continuer à vouloir vivre. La photographie est une formidable histoire de souvenirs, qu’il fait bon de convoquer, et quels souvenirs par les temps qui courent! Ce sont des images de joies, de luttes, d’actualités, d’idées, de tendresses, de divergences, de tristesses, d’émerveillements, de découvertes…

Depuis plus d’un mois, Blind vous permet également de profiter de sa nouvelle rubrique Lab, avec des dizaines de vidéos exclusives, des films, des masterclasses, des tutoriels sur le terrain en partenariat avec la Fondation NOOR. C’est un espace éducatif unique et surtout entièrement gratuit. Les petits secrets de photographes, leur façon de travailler, leur philosophies et leurs conseils. Blind, c’est aussi pour les photographes un espace pour publier leurs images inédites, que nous rémunérons correctement, et pour une publication en ligne uniquement, accompagnée d’une story en français et en anglais par l’un de nos journalistes.

Sept articles originaux par semaine, des contenus éducatifs inédits, un pont entre les continents, entre les générations et les genres photographiques. Chez Blind, nous sommes des passionnés de culture photographique, et nous avons de l’énergie à revendre pour la défendre.

Nous vous souhaitons une magnifique année 2021.

 

Jonas Cuénin
Directeur éditorial

Article précédent Article suivant