Blind Magazine : photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Brassaï, éternel flâneur

Il y a 30 ans, Reporters sans frontières publiait le premier numéro de sa collection 100 photos pour la liberté de la presse. Pour clôturer cette année anniversaire, RSF a décidé de mettre à l’honneur l'œuvre de Brassaï (1899-1984).

Paris la nuit, ses cafés, ses maisons closes, ses bals… C’était le royaume de Brassaï. Ses photos racontent des lieux insolites de la capitale, des visages et des scènes aujourd’hui disparus.

« C’est pour saisir la nuit de Paris que je suis devenu photographe. » - Brassaï

Kiki et ses amies Thérèse Treize de Caro et Lily 1932

Le portfolio d’une centaine de pages présente en sept chapitres (Jour et nuit, Soirées, Canaille, Petits métiers, Artistes de sa vie, Surréel et Sans frontières) des images rares de Brassaï, notamment à l’étranger, parfois rééditées pour la première fois depuis des décennies.

Jacques Prévert au chat c. 1948

Filles jouant dans les docks de Londres 1959

« Certaines des photos de Brassaï nous ramènent à la lisière de notre mémoire et réveillent les images et les odeurs de l’enfance. » - Extrait de l’avant-propos de Patrick Modiano, prix Nobel de littérature.

Couple d'amoureux dans un café parisien Place Clichy C. 1932

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter Blind.