Blind Magazine : photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Connexions à travers la photographie

L'exposition A Chance Encounter de Bieke Depoorter révèle les relations qu'elle a développées avec deux protagonistes des ses images.

L'intérêt de la photographe belge Bieke Depoorter se porte souvent sur des personnes que la société néglige et avec lesquelles elle parvient à créer une intimité désarmante. En 2017, elle rencontre Agata Kay dans une barre de strip-tease à Paris. Depuis, Bieke fait son portrait et Agatha, une travailleuse du sexe, écrit au sujet des images en déconstruisant ses propres choix de vie. La caméra crée une tension dans leur amitié qui les pousse toutes deux à réfléchir sur les désirs, les stigmates et les tabous.

Agata, Note d'Agata à Bieke, 2021

Agata, Paris, France, 2017

Agata, Paris, France, 2017

Une deuxième série intitulée « Michael » a été inspirée par un homme qu'elle a rencontré dans les rues de Portland en 2015. Il lui a donné trois valises remplies de lettres et d'objets personnels, puis a disparu. La photographe a depuis examiné ce qu'il restait de lui et a tenté de le retrouver, reconstituant sa façon de penser, cherchant des traces avec une détermination qui évoque le travail de Sophie Calle.

Michael, Michael à la maison, Portland, Oregon, USA, 2015

Michael, Première valise Portland, Oregon, USA, 2015

Michael, Michael a porté la valise jusqu'à ma voiture, Portland, Oregon, USA, 2015

Michael, À ma petite amie Becky, Portland, Oregon, USA, 2015

L'exposition A Chance Encounter de Bieke Depoorter débute le 30 avril au
C/O Berlin.

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter de Blind.