Blind Magazine : photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La joyeuse tradition des décorations de Noël à l’Américaine

Décorez vos halls, toits et pelouses ! Un ouvrage vient de paraître, en hommage aux artistes populaires qui consacrent leurs jours à monter de véritables spectacles de Noël, rivalisant avec les productions de Las Vegas.
It’s More than the Lights © Karen Vaught Broomfield, COCourtesy of Danelle Manthey

Le tout premier Noël a été célébré à Rome le 25 décembre 336 A.D., vingt-trois ans seulement après la dépénalisation du christianisme par l’empereur Constantin. Cette date coïncidait avec les Saturnales, la fête païenne la plus populaire, marquant le solstice d’hiver. Tout comme on le fait à Noël aujourd’hui, les Romains célébraient les Saturnales en fermant les commerces et les écoles, en décorant leurs maisons avec des couronnes et des branchages, et en se réunissant pour chanter, festoyer et échanger des cadeaux.

La Bible n’indiquant pas la date de naissance de Jésus-Christ, on a adopté celle-ci. Au 16ème siècle, les Européens ont introduit un personnage nommé Père Noël, inspiré par Saint Nicolas de Myre décédé en 343 A.D, un évêque des premiers temps du christianisme que l’on vénérait pour son habitude d’offrir des cadeaux. Dans la légende sont ensuite intervenus l’atelier du Père Noël au Pôle Nord, l’attelage de rennes, et la menace, pour ceux qui n’étaient pas sages, de se voir offrir un morceau de charbon. Et c’est ainsi que la nuit de Noël est devenue celle que les enfants du monde entier attendent avec le plus d’impatience. 

It’s not a Catalog Order Display © James (JD) SchuckKaty, TXCourtesy of Danelle Manthey
A Very Good Sport © Tracy Power Cape Coral, FLCourtesy of Danelle Manthey

Etant donné leur goût pour ce qui scintille, tape à l’oeil, les Américains ont eu tôt fait d’apporter une touche créative à la fête, qui est devenue une sorte de « Saturnalia Night Fever ». Chaque année, les maisons « d’artistes autodidactes » de tout le pays se changent en d’extraordinaires spectacles son et lumière dignes de Las Vegas. 

Durant plus de dix ans, la photographe Danelle Manthey a parcouru les Etats-Unis en quête de ceux qui décorent non seulement leurs halls, mais aussi leurs toits, pelouses et arrière-cours pour célébrer l’anniversaire de la naissance de leur Seigneur et Sauveur. American Christmas (Somersault Productions) est une ravissante collection d’interviews et de photographies, qu’elle a réalisées dans douze Etats et plus de quarante familles.

That was cool © Kielawa Family Huntington Station, NYCourtesy of Danelle Manthey

L’artiste populaire chrétien et sa passion

Originaire de Sioux Falls (South Dakota), Danelle Manthey a gardé le souvenir de ces Noëls où en famille elle faisait le tour de sa ville en voiture pour voir les maisons éblouissantes de lumière, décorées de partout pour l’occasion. Des années plus tard, lorsque sa sœur lui a suggéré de photographier ces véritables spectacles, Danelle Manthey a eu une révélation. « J’ai réalisé que ce qui m’intriguait, c’était moins les lumières que les habitants de ces maisons », écrit-elle dans la préface du livre.

La photographe a découvert une vaste communauté en ligne qui consacre ses jours à concevoir ces féeries annuelles, à l’intention de la famille et des amis. « C’est une vocation pour nombre d’entre eux », dit-elle. « Certains ouvrent leurs portes au public et, pendant des semaines, des étrangers circulent chez eux. Les ménages organisent souvent des réceptions pour la communauté ; costumés, ils offrent du chocolat chaud, du popcorn et des cannes en sucre, et souvent organisent des collectes de fonds au profit de leurs œuvres de charité. L’une de ces familles s’est même installée dans une caravane pour les Fêtes, car la décoration de la maison l’envahissait tout entière. Ils n’en étaient pas moins hospitaliers pour moi. » 

Choo Choo! © Terry and Sharon MillerWestminster, COCourtesy of the Danelle Manthey
Rain © Dan and Mary Gromer Antelope, CACourtesy of Danelle Manthey

Les portraits environnementaux de Danelle Manthey révèlent ainsi une communauté d’artistes qui, même s’ils ne se considèrent pas comme tels, sont aussi passionnés que ceux qui font leur chemin dans le monde de l’art contemporain. Ces grandes œuvres de l’art public nous renvoient, quoique involontairement, aux rituels des Saturnales, traduisant un besoin profond de répandre la gaieté lorsque les nuits sont plus longues que les jours.

Par Miss Rosen

Miss Rosen est journaliste. Basée à New York, elle écrit à propos de l’art, la photographie et la culture. Son travail a été publié dans des livres, des magazines et sur des sites Web, notamment Time, Vogue, Artsy, Aperture, Dazed et Vice.

75° © Bill Vanderslice Port Charlotte, FLCourtesy of Danelle Manthey



Danelle Manthey: American Christmas
éd. Somersault Productions
$65

https://www.amazon.com/American-Christmas-Danelle-Manthey-Photographer/dp/0578491230

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter Blind.