Blind Magazine : photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le dernier kilomètre d'un voyage en Grande-Bretagne

Après avoir vécu 30 ans à Londres, le photographe britannique Kavi Pujara est retourné dans sa ville natale de Leicester et a tenté de renouer avec la ville, en photographiant son « Golden Mile ».

Dans les années 1970, lorsque Kavi Pujara rendait visite à sa grand-mère à Golden Mile - surnom donné à Belgrave Road à Leicester -, un coin principalement habité par des familles d'origine indienne, les actes de racisme souvent violents étaient monnaie courante. Des décennies plus tard, la photographie lui a donné l'occasion de renouer avec une communauté dont il faisait partie mais qu'il ne connaissait plus, et de s'occuper de questions d'identité et d'intégration.

« Ce Golden Mile ne concerne pas le tronçon de Melton Road qui se transforme en Belgrave Road, avec ses boutiques de sari, ses restaurants indiens et ses bijouteries. Il s'agit des artères et des veines qui en découlent, donnant vie aux parties du quartier éloignées de l'artère commerciale centrale. Golden Mile existe dans la poésie des maisons, des temples et des coins de rue ;(...) Golden Mile est à la fois un point d'entrée et une fin, le dernier kilomètre d'un long voyage vers la Grande-Bretagne. »

L'exposition « This Golden Mile » est présentée à la Martin Parr Foundation. Le livre homonyme est publié par Setanta Books et disponible au prix de 50$.

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter Blind.