Blind Magazine : photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les inséparables

La galerie Fisheye à Paris présente l'exposition « Land of Ibeji » des photographes Sanne de Wilde et Bénédicte Kurzen, une enquête sur le symbolisme des jumeaux en Afrique de l'Ouest.

Il y a quatre fois plus de jumeaux en Afrique de l'Ouest que dans le reste du monde. Le Yorubaland est une région à forte densité de jumeaux qui s'étend sur le Nigeria, le Benin et le Togo. C’est ici qu’habite le peuple Yoruba. Dans la langue yoruba, le terme « Ibeji » signifie « double naissance » ou « les deux inséparables ». Les jumeaux sont devenus une puissante métaphore de la dualité à l'intérieur des êtres et dans le monde extérieur.

Ils sont aussi devenus la cible de vénération et de persécution. La collaboration entre les deux photographes donne vie à des images où les aplats de couleur chargés de symboles font ressortir les enfants et les adultes jumeaux de l'arrière-plan. Où les coups de pinceau effacent les visages des autres, plaçant les inséparables, même lorsqu'ils se trouvent au milieu de foules animées, au centre de la scène.

L'exposition « Land of Ibeji » est présentée à la galerie Fisheye à Paris, jusqu'au 7 janvier.

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter Blind.