Blind Magazine : photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ombres et lumières du Japon

Au Musée Guimet, l’exposition Portrait éphémère du Japon dévoile la dualité profonde du Japon à travers l'objectif de l'artiste Pierre-Elie de Pibrac. En noir et blanc, il rend compte de la beauté froide et éternelle du pays du Soleil Levant.

La série « Hakanai Sonzai », qui en japonais signifie « je me sens moi-même une créature éphémère », présente une collection de portraits mettant en lumière les laissés-pour-compte de la société japonaise. Pendant 8 mois, Pierre-Elie de Pibrac a sillonné le Japon, photographiant les lieux désertés et les oubliés de la société. Avant de les photographier, Pibrac a établi des liens intimes avec ses modèles, sous la forme d’une correspondance. Il leur a envoyé des carnets de notes vierges et des appareils photo jetables.

Pierre-Elie de Pibrac raconte l'histoire d'individus qui cherchent à comprendre leur identité face au poids des règles de la société. Derrière ces regards fuyants qui évitent l’objectif, il y a des yakuzas, des rescapés de Fukushima, ou encore des hikikomori, ces individus vivant coupés du monde et des autres, confinés la plupart du temps dans leur chambre.

C’est un Japon noir et mélancolique que donnent à voir les clichés de Pierre-Elie de Pibrac. Face à la nature vierge et luxuriante, les cascades, les lacs et les forêts déserts, la présence humaine nous rappelle la fragilité et la fugacité de l’existence. Une réflexion sur la vie surgit alors.

« Hakanai Sonzai » s’incrit dans la notion du Mono no Aware, un concept japonais, qui se traduit littéralement par « la tristesse face à la beauté éphémère des choses ». Profondément ancrée dans la culture et la philosophie japonaise, cette notion fait état d’un sentiment de nostalgie mêlé à une appréciation de la beauté éphémère de la vie, des saisons qui changent, des fleurs qui fanent, et de tout ce qui est voué à disparaître.

Hakanai Sonzai est exposé sous le titre « Portrait éphémère du Japon » au
Musée national des Arts Asiatiques- Guimet, à Paris, du 20 septembre 2023 au 15 janvier 2024. À l'occasion, Pierre-Elie de Pibrac a sorti un livre intitulé Hakanai Sonzai aux éditions Atelier EXB .

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter Blind.