Blind Magazine : photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Que reste-t-il ?

Le livre de Wong Chung-Wai « Hong Kong After Hong Kong », publié par GOST, pose la question suivante : « Que reste-t-il en vous lorsque vous quittez un endroit ? »

Lorsqu'il a décidé de quitter Hong Kong, où il avait grandi, Wong Chung-Wai a utilisé la photographie pour garder une trace de la ville, de sa structure, de son atmosphère et du rivage que ses parents avaient atteint 40 ans auparavant. « Il était minuit, le 1er juin 1980, dans la ville de Shajing, à Shenzhen, en Chine. Mes parents ont attendu que les gardes de la frontière changent de position. Ils ont alors plongé dans l'eau de la baie de Shenzhen, commençant leur fuite illégale vers Hong Kong. »

Il ajoute les raisons qui l'ont poussé à partir : « Vous vous demanderez peut-être pourquoi ces deux générations partagent le même destin, celui de se déraciner de leur pays d'origine. Je répondrai qu'il ne s'agit pas d'une rébellion pure et simple - nous n'avons pas osé - mais plutôt d'une sorte d'entêtement, d'un refus de se laisser tromper. » L'une des villes les plus chaotiques du monde semble si calme à travers l'objectif de Wong Chung-Wai, presque dépeuplée, car les photographies se concentrent sur l'expérience d'individus, principalement les jeunes qui façonneront l'avenir de la ville.

Le livre « Hong Kong After Hong Kong » est publié par GOST et disponible au prix de £40.00.

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter Blind.