{


Alors que les galeries, musées et lieux culturels alternent en ouvertures et fermetures pour cause de pandémie, la galerie Thierry Bigaignon, à Paris, propose un nouveau type de visite virtuelle baptisé Interactive Video Tour. Elle est la seule galerie photo au monde à se doter d’un outil avec ce niveau d'interactivité, et pourrait accentuer sa visibilité à l’international.

Interactive Video Tour © Galerie Thierry Bigaignon

Depuis le début de la crise du COVID, les visites virtuelles ont fleuri un peu partout sur le Web. La plupart sont froides, peu interactives et très éloignées de l'expérience d’une visite physique. Thierry Bigaignon, le fondateur de la galerie éponyme, a lui choisi d’investir sur un produit qui permet une expérience significative de l’exposition photographique,  en s’associant à 11e District, des professionnels de la production vidéo qui développent des formats innovants.

L’Interactive Video Tour et sa technologie rend possible une véritable visite guidée d'exposition, un nouveau mode d'interaction avec les œuvres, des zooms sur les artistes et même des visites d'atelier. L’objectif est ainsi de transformer véritablement d'austères visites virtuelles en de réelles visites privées en ligne, et ce prototype n'est qu'une première étape, selon Thierry Bigaignon. Un outil, avec son sous-titrage anglophone, qui promet de séduire le public français comme international.

Blind s’est entretenu avec le galeriste à ce sujet.

Interactive Video Tour © Galerie Thierry Bigaignon

Quelles sont les particularités de la nouvelle visite virtuelle de la galerie Thierry Bigaignon?

Déçus de l’expérience client proposé par les visites virtuelles plus classiques, la société 11e district et nous-même avons voulu repenser totalement le concept même de visites virtuelles. Cela passe par l'intégration d'un contact humain réel sous la forme d'une vraie visite guidée, par la création d’une visite non-linéaire où le visiteur choisit la façon dont il souhaite découvrir l’exposition, mais aussi par l’ajout de fonctionnalités interactives puissantes "in-video" comme les focus qui offre la possibilité d’en savoir plus sur un oeuvre ou un artiste, de visiter l’atelier de l’artiste ou de suivre la création d’une oeuvre en chambre noire. Toutes ces innovations offrent une expérience client très proche de la réalité, une expérience très enrichissante.   

Cette idée originale est-elle une réponse à la situation de votre galerie face au Covid?

Le COVID a clairement accéléré le besoin de créer de nouvelles façon d’interagir avec nos publics, mais au-delà du COVID, je suis très attaché à l’innovation car je crois fermement que seule l’innovation peut transformer nos métiers et permettre de créer davantage de liens entre artistes et amateurs. Il y a encore beaucoup à faire et on y travaille très sérieusement. 

Interactive Video Tour © Galerie Thierry Bigaignon

On y découvre les artistes que vous représentez de façon ludique et avec du rythme: interviews vidéo, photos à élargir en direct, musique, documents exclusifs. Pensez-vous qu'en 2020 l'interactivité est importante dans la découverte de l’art?

Oui, je le pense vraiment. Je le vois tous les jours à la galerie. Le fait de se lever, d’accueillir les visiteurs, de leur parler, de leur expliquer les œuvres et de leur proposer d’en voir plus constitue l’une des clés de la réussite dans ce métier. Le coup de cœur immédiat pour une œuvre est important, mais pouvoir en savoir plus sur celle-ci, sur son auteur, sur la technique utilisée lorsque cela est pertinent, comprendre l’essence d’une œuvre passe souvent par une interaction avec le galeriste ou l’artiste. En somme, ce que l’on appelle interactivité dans le virtuel s’appelle tout simplement une rencontre. Il faut provoquer une rencontre, des rencontres. On sort toujours enrichi de rencontres.       

Quelle est la réception de votre communauté?

Nous avons fait le choix de présenter cet Interactive Video Tour alors qu’il ne s’agissait que d’un prototype, d'un « proof of concept » comme on dit en anglais et nous avons demandé à nos visiteurs, clients et amis de nous donner leur avis. Les retours ne se sont pas fait attendre et furent très au-delà de nos espérances. On a reçu des centaines de mails dans les jours qui ont suivi, tous accompagnés de remarques que la modestie et la pudeur m’empêchent de partager ! C’était à la fois très flatteur et réellement très encourageant. Je crois qu’on a trouvé la bonne façon de faire. On va désormais affiner tout ça et tenter de trouver les financements nécessaires à un déploiement plus systématique.  

Interactive Video Tour © Galerie Thierry Bigaignon

Etes-vous la seule galerie photo à utiliser cet outil?

Oui absolument, la seule galerie photo, la seule galerie tout court et peut-être même la seule entreprise ! Les outils sont très innovants et entièrement développés par notre partenaire 11ème district avec qui on a travaillé de façon très étroite pendant plusieurs mois.

Cet Interactive Video Tour a-t-il fait augmenter vos ventes?

Dans son état de prototype, non, pas encore, et c’est bien normal, mais lorsqu’il sera déployé, le visiteur pourra alors sélectionner une œuvre au sein même de la vidéo, y mettre une option ou l’acheter en ligne directement. 

Interactive Video Tour © Galerie Thierry Bigaignon

Travaillez-vous déjà sur la prochaine?

Parallèlement aux ajustements que l’on est en train de faire pour améliorer encore le produit, notre priorité actuelle est de trouver les financements pour mettre en production plusieurs IVTs par an. On recherche des partenaires privés ou institutionnels qui pourraient nous y aider. Le CNAP qui soutient déjà les galeries à différents niveaux pourrait être intéressé par une telle initiative, tout comme les pouvoirs publics en général qui ont semble-t-il à cœur de favoriser la dématérialisation de l’économie. A suivre…

L’Interactive Video Tour de la galerie Thierry Bigaignon est disponible ici.

Article précédent Article suivant