Blind Magazine : photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La survie comme acte politique

Les doubles expositions du photographe Felipe Jacome en Haïti se concentrent sur l'existence quotidienne dans un pays qui a été sacrifié pour permettre à d'autres de prospérer.

Dans sa série « Paysages politiques », Felipe Jacome superpose des photographies de bidonvilles et de quartiers urbains à d'autres prises dans les régions les plus reculées du pays, en utilisant des doubles expositions dans l'appareil photo. Ce qui était au départ un projet axé sur le fossé entre les modes de vie ruraux et urbains est devenu, en réponse à la nature chaotique et obsédante des photos, un outil permettant de saisir la complexité du pays et ses différents niveaux de résilience et de traumatisme.

Foucault a qualifié les prisons d' « hétérotopies », des lieux qui existent pour permettre à d'autres lieux de s'épanouir. Felipe Jacome applique ce concept à Haïti, « un pays où les politiques coloniales et postcoloniales, les accords de libre-échange et le changement climatique causé par le développement d'autres nations, ont poussé les gens vers les modes de vie les plus durs, et où la survie elle-même devient un acte politique de défi contre ces forces ».

Suivez le travail de Felipe Jacome sur son
site web.

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter Blind.