Blind Magazine : photography at first sight
Photography at first sight
Format portrait ou paysage : que choisir?

Format portrait ou paysage : que choisir?

L’orientation de votre cadrage : dit portrait ou paysage (ou verticale et horizontale) sont les deux principaux cadrages associés à la photographie. Si leurs noms nous aiguillent facilement sur la façon dont ils doivent être utilisés, savoir orienter son appareil photo pour mettre en avant un élément, accentuer un trait ou dynamiser une image n’est pas toujours si évident. Voici quelques conseils pour vous aider à vous décider.

À la verticale pour le portrait, à l’horizontale pour le paysage ?

Si l’orientation verticale est préférée pour le portrait, c’est qu’elle permet aisément de focaliser son sujet au centre de l’image. Cela laisse finalement peu de place au décor alentour et permet de focaliser plus facilement l’attention sur le sujet principal. C’est une intuition assez logique d’orienter son cadre dans ce sens lorsque l’on souhaite réaliser un portrait, puisque l’on réduit naturellement notre champ visuel dès lors qu’on se focalise sur quelqu’un ou sur un seul sujet. 

À l’inverse, l’orientation horizontale va permettre de gagner plus d’espace en longueur et d’inclure davantage d’éléments. C’est donc particulièrement adéquat pour retransmettre l’aspect grandiose de ce que l’on voit de façon plus large avec nos yeux, comme c’est le cas pour les paysages.   

Varier les orientations 

L’orientation de son appareil photo est directement liée à la composition. Ainsi, il est important de bien déterminer le message visuel que vous voulez transmettre pour choisir comment faire votre cadrage et l’orienter, quitte à s’affranchir de l’orientation par défaut. 

S’il suffit de s’éloigner de son sujet pour inclure un décor tout en restant en orientation portrait, le choix de l’orientation paysage est parfois mieux justifié, notamment dans les cas suivants : 

  • Pour inclure un élément externe
  • Contextualiser
  • Se focaliser sur le haut du corps uniquement
  • Faire ressortir son sujet grâce à un fond spécifique 
  • Positionner son sujet sur l’une des lignes des tiers
  • Pour suivre le regard du sujet 
  • Dynamiser l’image 
  • Montrer un mouvement

L’orientation horizontale peut évidemment justifier plusieurs de ces raisons à la fois. Voici quelques exemples d’images pour l’illustrer : 

Se focaliser sur le haut du corps / Règle des tiers / Pour suivre le regard © Janko Ferlic / Unsplash
Pour contextualiser / Règle des Tiers / Dynamiser l’image / Montrer un mouvement © Jeremy Cai / Unsplash
Inclure un élément externe © Caroline Verone / Unsplash
Montrer un mouvement / Dynamiser une image  © Quan Nguyen / Unsplash

L’orientation portrait, permet quant à elle de gagner plus de détails en hauteur. Elle est très intéressante à exploiter en photographie d’architecture afin d’accentuer cette sensation vertigineuse que l’on peut avoir face à des bâtiments grandioses.

© Joakim Nadell / Unsplash
© Ricardo Gomez / Unsplash

De la même façon, l’orientation verticale est particulièrement intéressante en photographie de paysage. Elle permet de capturer des éléments imposants et d’en faire l’élement principal. Cette orientation est souvent utilisée en paysage pour mettre en exergue un élément (une montagne, un arbre qui se détache, etc), donnant une puissance visuelle et dynamique toute particulière à l’image. 

Cela accentue également le sentiment de proximité, même si l’élément photographié est en réalité parfois très loin. Grâce à cette orientation qui resserre le cadre, vous pouvez également en profiter pour superposer les plans, avec un élément du paysage très proche de votre objectif et un autre élément en arrière-plan (cf première image d’exemple). 

Maîtriser la photographie de paysage 

© Janko Ferlic / Unsplash
© Todd Trapani / Unsplash
© Ricardo Gomez / Unsplash
© Dave Hoefler / Unsplash

Conclusion 

Pour trouver l’orientation la plus appropriée à votre scène, nous vous recommandons simplement de vous entraîner à faire les deux à chaque fois pour commencer. Chaque orientation impliquera de revoir son cadrage et sa composition et à sortir des orientations courantes. C’est donc un excellent exercice pour vous aider à mieux transmettre le message désiré et à percevoir la force des images en fonction de leur orientation, puisque chaque scène, chaque regard et chaque sensibilité sont différents.

Par Céline Nébor

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter Blind.