Blind Magazine : photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ainsi va le monde

Dans une formidable édition, le festival Cortona on the Move en Toscane, en Italie, utilise un langage visuel ludique et séduisant pour parler de certaines des questions les plus urgentes de notre époque.

Selon le directeur artistique du festival, Paolo Woods, « More or Less - le thème de cette année - sont des catégories qui définissent le monde dans lequel nous vivons, nos aspirations, nos peurs, nos affiliations. Le contraste entre l'abondance et la rareté, le superflu et l'essentiel, l'élite et les masses, l'accumulation et la dispersion ».

© Irina Werning

© Massimo Vitali

© Nikita Teryoshin

© Chauncey Hare

© Larry Fink

La photographe argentine Irina Werning attire l'attention sur les dangers de l'inflation, Sebastian Montalvo Gray suit les militaires péruviens dans leurs déplacements pour débusquer les pistes d'atterrissage clandestines afin de contrer le commerce illégal de la drogue, et Nikita Teryoshin photographie « l'arrière-boutique » de la guerre.

© James Mollison

© Hans Eijkelboom

© Nick Hannes

© Fausto Podavini

© Marco Garofalo

© Archivio Publifoto Intesa Sanpaolo

L'exposition « Get Rich or Die Tryin’ », avec des noms comme Dana Lixenberg et Jamel Shabazz, célèbre 50 ans de musique hip-hop. Des auteurs comme Larry Fink, Karen Knorr et Chauncey Hare, qui ont fortement contribué à façonner la vision collective des privilèges et des inégalités, sont exposés aux côtés d'artistes plus jeunes comme Marco Garofalo et James Mollison, qui soulèvent la même question pour les générations futures.

© Arnoldo Mondadori Editore

© Dana Lixenberg

© Karen Knorr

© Marco Zanella

© Han Lei

© Zed Nelson

Les expositions du festival Cortona On The Move sont présentées à Cortona, en Italie, jusqu'au 1er octobre.

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter de Blind.