Blind Magazine : photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Catherine Deneuve, icône d’une époque

Avec deux expositions dans deux lieux significatifs de la capitale, la Galerie de l’Instant rend hommage à Catherine Deneuve, l’actrice, la femme et la muse.

C’est dans les années 1960 que Catherine Dorléac devient Catherine Deneuve, véritable pseudonyme de sa mère. Celle qui ne voulait pas devenir actrice, enchaîne les petits rôles, aux côtés de sa sœur Françoise. Jusqu’à une rencontre décisive : Jacques Demy. Avec Les Parapluies de Cherbourg, il offre son premier grand rôle à la comédienne de vingt ans. Le tournage est une révélation pour Deneuve, qui, en moins de deux ans, enchaîne les chefs-d’œuvre. Delphine dans Les Demoiselles de Rochefort, Carole dans Répulsion, ou bien l’énigmatique Tristana dans Belle de Jour.

Catherine Deneuve avec sa soeur Françoise Dorléac, 1964. © François Gragnon - Paris Match / La Galerie de l'Instant

Tournage du film « Un monsieur de compagnie » de Philippe de Broca. 1964. © François Gragnon - Paris Match / La Galerie de l'Instant

Catherine Deneuve sur le tournage de « Tristana » de Luis Bunuel, 1969 © Philippe Le Tellier - Paris Match / La Galerie de l'Instant

Un regard unique, des cheveux blonds toujours élégamment coiffés et ce sourire insaisissable, Catherine Deneuve est l'icône d’une époque. Bien loin de n’être qu’une beauté figée, la liberté farouche de la comédienne est immortalisée par l’objectif de Kate Barry, Bert Stern ou encore du photographe de plateau Georges Pierre.

Tournage de « L’africain » de Philippe de Broca, 1982 © Georges Pierre / La Galerie de l'Instant

Catherine Deneuve avec Serge Gainsbourg sur le tournage de «Je vous aime» de Claude Berri, 1980. © Georges Pierre / La Galerie de l'Instant

Catherine Deneuve sur le tournage de « Manon 70 » de Jean Aurel, 1968 © Georges Pierre / La Galerie de l'Instant

Aux côtés de David Bowie sur le tournage des Prédateurs, partageant un moment d’intimité avec Gainsbourg, ou star de la Nouvelle Vague dans Manon 70 de Jean Aurel, la Galerie offre un aperçu de plusieurs périodes de sa vie. Une vie teintée par le septième art. C’est d'ailleurs pour le tournage des Parisiennes (1961) qu’elle se colore les cheveux en blond platine, signature mythique de la vedette.

Paris, 2002 © Kate Barry / La Galerie de l'Instant

Catherine Deneuve aux côtés de David Bowie lors d'une pause sur le tournage du film « Les prédateurs », 1982. © Jean Claude Deutsch - Paris Match / La Galerie de l'Instant

Paris, 2002 © Kate Barry / La Galerie de l'Instant

L’exposition Catherine Deneuve, Rive droite Rive gauche, est visible à l'Hôtel Lutetia, 45 boulevard Raspail Paris 6e, du 21 juin au 8 septembre 2023, et du 22 juin au 1er octobre 2023, à

la Galerie de l’Instant rue de Poitou, Paris 3e

.

Catherine Deneuve sur le tournage du film « Manon 70 » de Jean Aurel. Vogue France, Paris, 1995 © François Gragnon - Paris Match / La Galerie de l'Instant

Vogue France, Paris, 1995 © Ellen Von Unwerth / La Galerie de l'Instant

Café Marly, Paris, 1996 © Luc Roux - Getty / La Galerie de l'Instant

Paris, 1964 © Bert Stern / La Galerie de l'Instant

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter de Blind.