Blind Magazine : photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Elizabeth II : les images d’un règne hors du commun

Jeudi 8 septembre, la famille royale britannique a annoncé la mort de la reine Elizabeth II, à l’âge de 96 ans. De ses soixante-dix ans de règne ressortent des photographies iconiques.

Le 2 juin 1953, la jeune Elizabeth, 25 ans, est couronnée reine d’Angleterre. Un événement suivi déjà à l’époque par des centaines de millions de téléspectateurs. Suivront soixante-dix ans d’un règne médiatisé comme jamais auparavant. Le décès d’Elizabeth II jeudi 8 septembre, à l’âge de 96 ans (1926-2022), marque la fin d’un monde. Un destin hors du commun, guidé par les obligations et un protocole strict, immortalisé par les photographes du monde entier.

Une figure historique

Celle qui a accompagné le peuple britannique depuis la Seconde Guerre mondiale a été la grande témoin des événements de ces dernières décennies. En 1940, elle prenait déjà la parole sur les ondes de la BBC pour adresser un message de soutien aux enfants britanniques plongés dans la guerre. La princesse Elizabeth participe aussi à l’effort de guerre en s’engageant aux côtés des ambulanciers londoniens. Une implication qui gagnera le cœur de tout un peuple. En témoigne cette photographie de 1950 du Premier ministre Winston Churchill, s’inclinant pour la saluer, elle et son large sourire. 

Depuis son couronnement en 1953, Elizabeth II verra ainsi se succéder quinze Premier ministre britanniques et fera la rencontre des grandes figures de son temps. Que ce soient ses entrevues avec les icônes de la musique comme les Beatles, Marilyn Monroe, Elton John… ou les chefs d’Etat du monde entier.

La princesse Elizabeth change la roue d'une voiture lors d'un entraînement dans un centre de formation de l'A.T.S. (Auxiliary Territorial Service, la branche féminine de la British Army au cours de la Seconde Guerre mondiale), dans le sud de l'Angleterre, en 1945. Elle participera à l'effort de guerre en travaillant comme mécanicienne et conductrice d'ambulances. © CENTRAL PRESS / AFP
La princesse Elizabeth change la roue d’une voiture lors d’un entraînement dans un centre de formation de l’A.T.S. (Auxiliary Territorial Service, la branche féminine de la British Army au cours de la Seconde Guerre mondiale), dans le sud de l’Angleterre, en 1945. Elle participera à l’effort de guerre en travaillant comme mécanicienne et conductrice d’ambulances. © CENTRAL PRESS / AFP
Le 2 juin 1953, la reine Elizabeth II pose le jour de son couronnement, à Londres. © AFP
Le 2 juin 1953, la reine Elizabeth II pose le jour de son couronnement, à Londres. © AFP
Sur cette photo d'archive prise le 1er octobre 1940 à Windsor, on voit la Princesse Elizabeth (future Reine Elizabeth II) et sa sœur la Princesse Margaret envoyer un message pendant le programme pour enfants de la BBC, en particulier aux enfants qui étaient évacués à cause de la Seconde Guerre mondiale. © POOL / AFP
Sur cette photo d’archive prise le 1er octobre 1940 à Windsor, on voit la Princesse Elizabeth (future Reine Elizabeth II) et sa sœur la Princesse Margaret envoyer un message pendant le programme pour enfants de la BBC, en particulier aux enfants qui étaient évacués à cause de la Seconde Guerre mondiale. © POOL / AFP
La reine Elizabeth II rencontre Sir Elton John dans les coulisses sous le regard du chanteur britannique Robbie Williams, à droite, lors du concert du jubilé de diamant devant le palais de Buckingham à Londres, le 4 juin 2012. © AFP PHOTO / Dave Thompson
La reine Elizabeth II rencontre Sir Elton John dans les coulisses sous le regard du chanteur britannique Robbie Williams, à droite, lors du concert du jubilé de diamant devant le palais de Buckingham à Londres, le 4 juin 2012. © AFP PHOTO / Dave Thompson

Tenues so british, corgis et chevaux

Nous retenons aussi de la reine les images de ses tenues et chapeaux, so british, aux couleurs criardes dont elle seule avait l’élégance de les porter. Rien n’était laissé au hasard, chaque détail délivrait un message diplomatique ou d’humeur que les spécialistes se faisaient un plaisir de décoder. Entre les mariages, les cérémonies fastueuses, les milliers de discours et les foules en liesse, la médiatisation – parfois à l’extrême – du quotidien de la famille royale dévoilait aussi l’intimité de Lilibeth. 

Comme sa passion pour les corgis, ces petits chiens du Pays de Galles qui faisaient partie intégrante de la famille. Elle en aura une trentaine, à tel point que Lady Diana les surnommera « le tapis mouvant » de la reine. Elizabeth II fut aussi une grande cavalière. Fine connaisseuse du monde de l’équitation, elle se rendra régulièrement aux courses les plus renommées tout autour du globe et continuera de chevaucher même après 90 ans. 

Dans cette photo d'archive prise le 15 octobre 1969, la reine Elizabeth II arrive à la gare de King's Cross à Londres avec ses quatre chiens Corgis après des vacances au château de Balmoral en Écosse et avant d'accueillir à Buckingham Palace les astronautes américains d'Apollo 11 qui ont marché sur la Lune. © STF / AFP
Dans cette photo d’archive prise le 15 octobre 1969, la reine Elizabeth II arrive à la gare de King’s Cross à Londres avec ses quatre chiens Corgis après des vacances au château de Balmoral en Écosse et avant d’accueillir à Buckingham Palace les astronautes américains d’Apollo 11 qui ont marché sur la Lune. © STF / AFP
Le 07 juin 1951, à Londres. La Princesse Elizabeth d'Angleterre représente le Roi lors du salut aux Couleurs. Elle est ici photographiée à cheval à son arrivée aux cérémonies du Palais. © Bettmann / CORBIS
Le 07 juin 1951, à Londres. La Princesse Elizabeth d’Angleterre représente le Roi lors du salut aux Couleurs. Elle est ici photographiée à cheval à son arrivée aux cérémonies du Palais. © Bettmann / CORBIS
La reine présidant une réunion du Conseil privé dans le Drawing Room de 1844 du palais de Buckingham. © Joan Williams / Rex USA
La reine présidant une réunion du Conseil privé dans le Drawing Room de 1844 du palais de Buckingham. © Joan Williams / Rex USA

Reine photographe

C’est une passion parfois méconnue, mais sa Majesté avait aussi l’œil dans l’objectif. Il n’était pas rare de la voir avec un appareil Leica autour du cou. Elle sera aussi immortalisée par les grands photographes de son temps. On retient par exemple la photographie iconique de Cecil Beaton qui a fait la Une du magazine Time ou du journal Libération au lendemain de l’annonce de son décès. Le photographe britannique de mode sera l’un des plus proches de la famille royale et couvrira une partie importante de la vie d’Elizabeth II. Cette photo de la reine dans un long manteau noir est d’ailleurs son dernier portrait réalisé par Cecil Beaton. 

La reine Elizabeth II, tenant son appareil photo Rollei, prend des photos de son cheval "Columbus" avant de participer aux Badminton Horse Trials, le 26 avril 1974, sous le regard du prince Philip, duc d'Édimbourg. © AFP
La reine Elizabeth II, tenant son appareil photo Rollei, prend des photos de son cheval “Columbus” avant de participer aux Badminton Horse Trials, le 26 avril 1974, sous le regard du prince Philip, duc d’Édimbourg. © AFP
La reine Elizabeth II photographiée lors d'une visite royale au Népal. Elle participe à une chasse au tigre organisée par le roi Mahendra du Népal dans une jungle près de Katmandou. © Daily Sketch / Rex / Rex USA
La reine Elizabeth II photographiée lors d’une visite royale au Népal. Elle participe à une chasse au tigre organisée par le roi Mahendra du Népal dans une jungle près de Katmandou. © Daily Sketch / Rex / Rex USA

Il ne sera pas le seul à saisir le regard et la posture de la souveraine. Des grands noms comme Dorothy Wilding, David Bailey ou Annie Leibovitz l’ont aussi photographiée. Des portraits royaux saisissants que l’on retrouve dans le très bel et imposant ouvrage de Taschen : Her Majesty. A Photographic History 1926–Today. Un recueil photographique fascinant de près de 400 pages pour un poids de 3 kilos. Il fallait au moins cela pour couvrir la vie de celle que l’on présentait comme une femme ordinaire propulsée dans un destin hors du commun.

Le prince Louis de Cambridge (à droite) tient ses oreilles alors qu'il se tient à côté de la reine Elizabeth II pour assister à un défilé aérien spécial depuis le balcon du palais de Buckingham, après le défilé de l'anniversaire de la reine, le Trooping the Colour, dans le cadre des célébrations du jubilé de platine de la reine Elizabeth II, à Londres, le 2 juin 2022. © Daniel LEAL / AFP
Le prince Louis de Cambridge bouche ses oreilles alors qu’il se tient à côté de la reine Elizabeth II pour assister à un défilé aérien spécial depuis le balcon du palais de Buckingham, après le défilé de l’anniversaire de la reine, dans le cadre des célébrations du jubilé de platine de la reine Elizabeth II, à Londres, le 2 juin 2022. © Daniel LEAL / AFP

“Her Majesty. A Photographic History 1926-Today”, Reuel Golden, Christopher Warwick, Taschen, Hardcover, 25 x 34 cm, 3,23 kg, 368 pages, 50 €. www.taschen.com.

“Her Majesty. A Photographic History 1926-Today”, Reuel Golden, Christopher Warwick, Taschen, Hardcover, 25 x 34 cm, 3,23 kg, 368 pages, 50 $.
“Her Majesty. A Photographic History 1926-Today”, Reuel Golden, Christopher Warwick, Taschen, Hardcover, 25 x 34 cm, 3,23 kg, 368 pages, 50 $.

Vous avez perdu la vue.
Ne ratez rien du meilleur des arts visuels. Abonnez vous pour 9$ par mois ou 108$ 90$ par an.