Blind Magazine : photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

En lieu sûr

Dans son livre « Love Me Again », la photographe et réalisatrice danoise Michella Bredahl explore l'énergie féminine à travers des portraits intimes d'amies et de connaissances.

Élevée dans un environnement turbulent, dans un complexe de logements sociaux à l'extérieur de Copenhague, l'artiste s'est retrouvée pour la première fois devant l'appareil photo, posant comme mannequin à un âge précoce. Prenant l'appareil photo en main, le tournant vers la famille qu'elle a choisie dans des espaces calmes et privés, elle s'est reconnue dans les femmes qu'elle photographiait, travaillant sur les traumatismes, les relations, les incertitudes et les phases de la vie.

Selon l'écrivaine Stephanie LaCava, qui a été photographiée par Bredahl, « il n'y a pas d'urgence pour elle. Elle n'est pas à la recherche d'un cliché. Il s'agit d'un véritable jeu de longue haleine. Il y a des journées entières d'intimité qui ne se transforment pas toujours en photos. Et c'est là que se trouve une partie du meilleur travail de Bredahl. Elle sait que l'histoire n'est pas terminée. Nous n'en sommes qu'au début. »

Le livre Love Me Again est publié par Loose Joints et disponible au prix de 55 euros.

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter de Blind.