Loop


Les concerts riment souvent avec des salles obscures et des conditions lumineuses difficiles qui mettent à mal les photos des spectateurs. La photographie de concert est donc une pratique très exigeante qui nécessite du matériel et des réglages adaptés. Voici nos conseils techniques et pratiques pour vous guider et pour mettre en lumière vos artistes préféré.e.s. 


© Keagan Henman on Unsplash

Désactiver le flash

En premier lieu, vous pouvez désactiver le flash. En règle générale, il est interdit dans les salles de concerts ou par les artistes. Très fort, le flash va non seulement gêner les yeux des musicien.n.e.s, mais aussi celui de la foule. Si vous avez une accréditation, les conditions peuvent varier, mais ne comptez pas trop dessus et préférez nos autres astuces pour compenser la lumière.  

Enregistrer vos images au format RAW

Si vous êtes équipés d’un appareil compatible avec le format RAW, sélectionnez-le dès à présent. Préférez l’option RAW + JPG qui vous permet d’avoir un aperçu de vos images et qui enregistre en parallèle des fichiers JPG moins lourds. Grâce à ce format non compressé, vous pouvez récupérer beaucoup plus d’informations dans les zones sombres et dans les blancs. Cela facilitera ainsi votre retouche, puisqu’il y a de fortes chances que vos images subissent de forts contrastes lumineux au cours de votre séance. 


© Yannis Papanastasopoulos on Unsplash

Utiliser des objectifs lumineux

Le principal fléau de la photographie de concert, c’est l’absence de lumière, qui régit finalement toute votre pratique. Plusieurs éléments permettent de compenser ce manque et le matériel en fait partie. Un objectif lumineux est indispensable pour cette pratique. Ainsi, plus votre objectif sera lumineux, plus son ouverture sera grande (f/2.8, f/1.8, f/1.4) et plus il sera capable de laisser entrer de lumière. En choisissant une grande ouverture, la profondeur de champ diminue. Cela reste plutôt adapté à la photographie de concert et permet de mieux mettre en avant le sujet au premier plan. La photographie de concert est très exigeante, l’utilisation d’un bon objectif est donc essentielle si vous ne voulez pas pousser votre appareil dans ses retranchements.

Monter en sensibilité ISO

Pour compenser cette faible quantité de lumière, il est également recommandé d’augmenter la sensibilité ISO de son capteur plus qu’à l’accoutumée. Pour des photographies en extérieur en lumière du jour et dans de bonnes conditions lumineuses, vous êtes généralement positionné entre 100 et 400 ISO. Ici, n’hésitez pas à grimper jusqu’à 3200 ISO, voire plus si votre appareil photo gère bien le bruit numérique. Faites attention à ce détail, puisque si vous montez trop exagérément, le bruit numérique sera très présent, disgracieux et détériorera vos images. C’est un juste milieu à trouver, mais cela vous fera déjà gagner de précieux paliers. 


© Harry Swales on Unsplash

Choisir le mode de mesure spot 

Lorsque vous photographiez via des modes automatisés, votre appareil photo utilise un certain mode de mesure pour exposer correctement vos images. Par défaut, il s’agit de la mesure matricielle qui effectue une moyenne sur l’ensemble de l’image. Si vous utilisez ce mode de mesure pendant un concert, il y a de fortes chances que votre image soit surexposée. La mesure spot se cantonne quant à elle à une zone beaucoup plus réduite et s’avère très pratique pour dompter les conditions lumineuses difficiles. De cette manière, vous pouvez vous concentrer sur la bonne exposition des visages ou sur votre sujet principal tout en obtenant une exposition du reste de l’image cohérente. 

Gérer votre balance des blancs 

La balance des blancs automatique des appareils photo numérique est très efficace dans la majorité des cas. À l’occasion d’un concert, c’est plus complexe puisque les différents types de lumière et de température de couleur se mêlent les uns aux autres. Nous recommandons de rester tout de même en mode automatique, mais la post-production est une étape immanquable en photographie de concert, notamment pour réajuster la colorimétrie de vos images, malmenée par toutes ces lumières artificielles. 


© Marcus Neto on Unsplash

Pour conclure

Comme vous avez pu le constater, la photographie de concert est une pratique exigeante dûe à des conditions de lumière difficiles qui ne ménagent pas les photographes. Compenser l’absence de lumière sera votre principal objectif et plusieurs méthodes permettent cela via l’utilisation de grandes ouvertures, en montant la sensibilité ISO ou en utilisant la mesure spot de votre appareil photo. Avec vos fichiers RAW, vous pourrez ensuite corriger plus facilement les écarts disgracieux et rétablir la colorimétrie de vos images pour des photographies de concert réussies. 

 

Par Céline Nebor

 

En couverture : © ActionVance on Unsplash

Article précédent Article suivant