Blind Magazine : photography at first sight
Photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Carlota Guerrero, visions kaléidoscopiques du féminin sacré

Carlota Guerrero, visions kaléidoscopiques du féminin sacré

Dans sa première monographie qui rassemble une dizaine d’années de travail, Carlota Guerrero célèbre le pouvoir enchanteur de la féminité incarnée.
Phillip Lim, 2019 © Carlotta Guerrero

La photographe autodidacte Carlota Guerrero fait irruption sur la scène artistique en 2016, à l’occasion de sa collaboration avec la chanteuse Solange Knowles, pour qui elle réalise la pochette et les vidéos de l’album A Seat at the Table. Acclamé par la critique, le projet révèle toute sa maîtrise des formes esthétiques classiques et radicales, qu’elle fusionne en scènes éthérées, sublimes de spiritualité. A 30 ans, l’artiste qui vit à Barcelone, présente son premier livre, Tengo un Dragón Dentro del Corazón: The Photographs of Carlota Guerrero (Publié chez Prestel). Ce recueil d’images envoûtantes, réalisées sur les dix dernières années, explore genre, nature, beauté, mode, spectacle et art dans un foisonnement visuel, véritable kaléidoscope du féminin sacré.

Solange, A Seat at the Table, 2016 © Carlotta Guerrero

En castant une multitude de femmes sublimes qui incarnent l’infinie beauté du corps féminin, la photographe mêle art, photographie, spectacle, beauté et glamour, pour rendre hommage à la féminité. Qu’elle travaille dans son studio, à créer des scènes complexes et raffinées, ou qu’elle défie les convenances patriarcales en emmenant son armée d’amazones à demi nues dans la rue, Carlotta Guerrero bouleverse les notions traditionnelles de genre, tout en faisant valoir le pouvoir de la liberté. Elle livre ici une imagerie majestueuse, qui détourne les conceptions traditionnelles de l’identité de genre, tout en affirmant la puissance de la liberté, du moi et de son expression.

« Le travail de Carlota est l’antidote qu’il nous faut pour lutter contre le regard masculin », écrit la poétesse et artiste Rupi Kaur« Dans un secteur dominé par les hommes, objectifs braqués sur le corps des femmes, son regard est rafraîchissant. En tant que femme, ça ne m’intéresse plus de voir mon corps à travers le regard d’un homme. J’ai fait ça toute ma vie. Je veux être prise en photo par une femme dont les photos rendent hommage à ma féminité et non l’exploiter. Le sexy, oui, le voyeurisme, non. Dans un monde qui bafoue le féminin, la féminité que capture Carlota est honnête et libératrice. »

Surrounded, LA, 2018 © Carlotta Guerrero
Nuevo organismo formado por mujeres, LA, 2018 © Carlotta Guerrero

L’art, instrument de guérison

Carlota commence la photographie dès l’adolescence, elle devient alors un moyen de créer des compositions inspirantes et l’incite à explorer la nature miraculeuse de la féminité. Optant pour une palette délicate de somptueux pastels, elle dessine une cartographie dont les motifs se déploient comme des fractales.

« Il est des fils conducteurs qui relient l’humanité toute entière », écrit-elle. « Lorsque je rassemble des femmes pour les photographier, je crée de nouveaux organismes, une projection surréaliste de mon esprit. Un animal fabuleux se forme à partir de leurs corps, comme si chacune d’entre elles était un organe, une cellule, et que ces éléments distincts, unis aux autres, composaient un être à part entière. »

Sacred Bond pour Chantelle, 2019 © Carlotta Guerrero

Avec Tengo un Dragón Dentro del Corazón, Carlota Guerrero nous plonge dans un univers merveilleux où le féminin règne en maître. Que ce soit en dépeignant la communauté transgenre de Cuba, en dirigeant 30 personnes à Art Basel à Miami, en photographiant des icones féministes comme Emilia Clarke, ou réinterprétant La Danse de Matisse, Carlota Guerrero utilise l’art comme un outil de guérison afin de créer un espace propice à la communion et à la libération. Avec son travail, Carlotta Guerrero annonce la couleur : le futur est féminin et le futur, c’est maintenant.

Par Miss Rosen

Miss Rosen est une journaliste basée à New York. Elle écrit sur l’art, la photographie et la culture. Son travail a été publié dans des livres, des magazines, notamment TimeVogueAperture, et Vice.

Tengo un Dragón Dentro del Corazón: The Photographs of Carlota Guerrero, chez Prestel, $50,00. Disponible ici.

Alejandra et un lys, 2017 © Carlota Guerrero
Caos Creación pour Paloma Wool, 2019 © Carlota Guerrero
Model Mafia, New York, 2018 © Carlota Guerrero

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter Blind.