Blind Magazine : photography at first sight
Photography at first sight
Elsa et Johanna, autoportraits de l'attente

Elsa et Johanna, autoportraits de l’attente

Le duo d’artistes françaises Elsa & Johanna sort un premier livre photographique aux éditions H2L2. Une série d’autoportraits mis en scène dans la ville de Calgary au Canada, à soutenir dès à présent via un crowdfunding.

« Cochrane », Beyond the shadows, © Elsa & Johanna

La mise en scène comme langage

« Nous aimons raconter des histoires. Belles, tristes, irréelles, réalistes, autobiographiques, fictives, esthétiques, banales ». C’est sur ces fondations qu’Elsa Parra et Johanna Benaïnous se rencontrent à New York, en 2014, sur les bancs de la School of Visual Arts. La première vient des Arts Déco de Paris, la seconde des Beaux-Arts. 

De cette rencontre naît une première collaboration, « A Couple of Them ». Une série d’autoportraits dans laquelle elles incarnent des personnages fictifs, et annoncent sans détours une méthode et un thème récurrents dans leur œuvre : l’art de la mise en scène.

« Playground », Beyond the shadows, © Elsa & Johanna

« Nous produisons des séries narratives où les sujets d’identité, de genre et de mémoire collective émergent à travers des mises en scène et des personnages que nous créons et incarnons nous-même », soulignent-elles. N’y voyez pas l’influence de Cindy Sherman, mais plutôt celle d’Alfred Hitchcock, David Hockney, ou la dernière série que le duo aurait binge watchée.

L’ouvrage à paraître aux éditions H2L2 ne déroge pas à la règle qu’elles se sont fixée, et présente aussi des textes de fiction de jeunes auteurs inspirés par leur univers. Le livre sera tiré à 1000 exemplaires, et pour le commander et soutenir le projet, c’est ici

« First Floor », Beyond the shadows, © Elsa & Johanna

Calgary : éponger le territoire

Pour la série « Beyond the Shadows », Elsa et Johanna ont choisi comme terrain de jeu Calgary, une ville canadienne plus ou moins entre Vancouver et Winnipeg, c’est-à-dire plus ou moins au milieu de nulle part. 

« Le Canada nous a tout de suite intéressées, et notamment la ville de Calgary, l’une des plus vastes du territoire, qui était à l’origine une cité de cowboys jusque dans les années 1970. Avec une croissance économique spectaculaire, elle compte aujourd’hui plus d’un million d’habitants », remarquent les artistes. Elles voient dans les aspects territoriaux de la ville, entre hyper modernité, quartiers pavillonnaires, et horizon vallonné, un paysage propice à la création.

« Temptation », Beyond the shadows, © Elsa & Johanna

Un mois d’immersion sera nécessaire pour repérer les décors, qui à leur tour inspireront des scènes. Il faudra alors les incarner à grand renfort d’accessoires dénichés dans des friperies, et à grand renfort d’attitudes lascives où la mélancolie se confond avec l’ennui. « Nous sommes comme des éponges qui absorbent les paysages et qui, dès qu’on les presse, crachent un liquide coloré », résument-elles.

« Evening Cleaning », Beyond the shadows, © Elsa & Johanna

Chroniques de l’attente ordinaire et de l’ennui collectif

On aimerait que quelque chose se trame et se prépare. Que ces intérieurs ordinaires soient les murs du début d’une intrigue policière et mystérieuse à la Fargo. Mais non, on attend, encore et encore, tout comme les deux personnages de « Beyond the Shadows » qui peuplent les parkings, les cours de récré et les pavillons de Calgary. 

Devant la TV ou devant un évier, dans l’eau chlorée d’une piscine vide ou le confort oppressant d’un fauteuil rapeux. Et c’est là tout ce qui fait la force de cette série. Pas seulement à cause de son esthétique sensible et référencée, mais surtout parce qu’elle nous (re)plonge dans notre propre expectative du quotidien. 

« The Sunnyside », Beyond the shadows, © Elsa & Johanna

Par Charlotte Jean

Charlotte Jean est journaliste et auteure. Ancienne collaboratrice de Beaux Arts Magazine et fondatrice de Darwin Nutrition, elle est diplômée de l’Ecole du Louvre et spécialisée en art contemporain.

« Picnic at night », Beyond the shadows, © Elsa & Johanna
« Sidewalk », Beyond the shadows, © Elsa & Johanna

Elsa & Johanna, Beyond The Shadows
éd. H2L2
À soutenir ici

Pour découvrir le travail d’Elsa & Johanna, cest par ici

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter Blind.