Blind Magazine : photography at first sight
Photography at first sight
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Notre sélection de livres pour Noël: grands horizons

Notre sélection de livres pour Noël: grands horizons

L’Afrique, l’Inde, les Etats-Unis, et bien d’autres destinations, voici un tour du monde photographique en quatre livres signés Peter Beard, Harry Gruyaert, Franco Fontana et d’un collectif d’une quarantaine de photographes.

Pour nombre de photographes, la pratique du médium est inextricablement liée au voyage, au lointain et à l’ailleurs. Et cela ne date pas d’aujourd’hui : dès sa naissance, la photographie s’est imposée comme l’outil idéal pour témoigner du parcours des voyageurs et faire connaître les contrées inaccessibles. Au XIXe siècle, ceux qu’on a baptisé les orientalistes menaient de véritables expéditions, accompagnés de scientifiques, pour explorer l’Italie, l’Egypte ou encore de la Chine marquant le début d’une longue tradition. Au regard ethnographique ou empreint de l’étonnement lié à la découverte s’est progressivement substitué celui, plus profond, du point de vue documentaire réalisé sur le long terme, allant jusqu’aux démarches engagées. Plus d’un siècle après les premiers explorateurs, le tourisme de masse et l’omniprésence de l’image dans notre quotidien n’ont pas écorné le mythe de l’aventurier photographe. 

Harry Gruyaert, India : La couleur comme langage

Manori, Maharashtra, 1986 © Harry Gruyaert/Magnum Photos 

Qu’il photographie Moscou, Berlin, le Maroc, l’Egypte, les Etats-Unis ou sa Belgique natale, Harry Gruyaert a imprimé son style. Une utilisation hors pair de la couleur et des lumières, une manière très personnelle de sculpter le réel et ainsi d’éviter le piège de l’exotisme. Pas étonnant qu’il soit dans son élément en Inde, pays qu’il n’a cessé de photographier depuis 1976. A travers 135 images, pour la plupart inédites, le livre nous invite à parcourir ce pays de contrastes, de Jaipur à Calcutta en passant par Bombay, Pondichéry ou encore Cochin. Entrecoupés d’extraits du Dictionnaire amoureux de l’Inde de Jean-Claude Carrière, les images s’étalent sur les pages servies par une maquette épurée.

Harry Gruyaert, India. Texte de Jean-Claude Carrière. 135 photographies couleur, relié 29 x 23,5 cm, 208 pages, 45 €. Disponible aux éditions EXB ici et Thames & Hudson ici.

Jaipur, Rajasthan, 1976 © Harry Gruyaert/Magnum Photos 

Peter Beard : L’Afrique au cœur et au corps

© Peter Beard/Taschen

En cette année marquée par la disparition de Peter Beard, les éditions Taschen republient deux ouvrages rendant ainsi hommage à cet artiste singulier qui a dédié une grande partie de son travail à l’Afrique. La nouvelle édition de The End of the Game propose une immersion dans ses textes et ses archives, offrant un témoignage sur les ravages liés à l’intervention humaine en Afrique. Le second livre fait quant à lui la part belle à l’artiste. Tout simplement intitulé Peter Beard, il est consacré à ses carnets de voyage mêlant photographies, écrits, dessins et collages. Très vite épuisés lors de leur publication en 2006, les deux volumes sont ici réunis en 770 pages. La promesse de longues heures de plaisir tant cette œuvre est dense et touffue.

Peter Beard. The End of the Game, (texte en anglais), relié, sous coffret, 27 x 30 cm, 304 pages, 75 €. Peter Beard, relié, trilingue allemand, anglais, français, 25,8 x 37,4 cm, 770 pages, 100 € . Livres disponibles ici.

© Peter Beard/Taschen

Franco Fontana, America : Une autre Amérique

© Franco Fontana / Editions Contrejour

Ceux qui s’attendent à voir des paysages géométriques composés d’aplats de couleurs risquent d’être décontenancés. Ce n’est pas le Franco Fontana des champs que l’on découvre ici, mais celui qui a arpenté les villes américaines. Il en a capté la géométrie et la couleur, bien sûr, on ne se refait pas : « J’ai trouvé ce qui était déjà en moi et j’ai rassemblé ce que j’avais déjà semé depuis longtemps », explique-t-il. New York, Chicago, Dallas, Los Angeles : un tour de l’Amérique réalisé entre 1979 et 2001. Jouant avec les architectures, le mouvement des corps dans l’espace et la saturation des couleurs, le photographe italien transforme la ville en décor. Et du même coup renouvelle la street photography

Préface de Muriel Adrien, Français-Anglais, 23 x 28 cm, 88 pages, éditions Contrejour, 35  €. Livre disponible ici.

© Franco Fontana / Editions Contrejour

Paris, le 13 novembre 2015Du jour au lendemain : Pour se souvenir et soutenir

« VIVRE, Graffiti sur le mur de la cokerie », Drocourt, France, 1992 © Jane Evelyn Atwood

Que faisiez-vous le 13 novembre 2015 au moment des attentats de Paris ? Dédié aux victimes, Du jour au lendemain se présente sous la forme d’un journal intime dans lequel une quarantaine de photographes et quelques musiciens se racontent en mots et en images, dont une prise ce jour-là. A l’initiative de l’ouvrage (et d’une exposition en plein air à Paris), l’association 13onze15 a confié la direction artistique à Laura Serani. Qu’ils aient été à Paris ou ailleurs, Antoine d’Agata, Bruno Boudjelal, Brian Griffin, Todd Hido, Evangelia Kranioti, Sabine Weiss ou encore Hannah Whitaker, tous apportent leur émouvant témoignage cinq ans après. Les bénéfices de la vente du livre sont reversés à l’association 13onze15.

Pour acheter l’ouvrage, c’est ici.

 « L’éclat de rire », 2008 © Carolle Benitah

Par Sophie Bernard

Sophie Bernard est une journaliste spécialisée en photographie, contributrice pour La Gazette de Drouot ou le Quotidien de l’Art, commissaire d’exposition et enseignante à l’EFET, à Paris.

Ne manquez pas les dernières actualités photographiques, inscrivez-vous à la newsletter Blind.